• Le dernier article sur mes lectures remonte à plus d'un an, j'ai eu une plutôt bonne année de lecture depuis avec des périodes fastes où j'ai enchainé plusieurs livres avant de retomber dans la phase désertique.

     

    Voici donc la liste à partir de mars 2019 :

    Tous les livres que j'ai lu depuis le dernier article lecture...

    - Petit décodeur illustré de l'enfant en crise, (j'avais commencé à en parler ici)

    - Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin Lugand

    - Poussière d'homme, David Lelait

    (j'avais écrit une ébauche d'article sur ces deux dernières lectures, ayant toutes les deux un point commun qui est le récit d'un deuil du personnage principal mais ce texte devant être remanié et peaufiné est parti aux oubliettes sans que je me décide à le publier donc tant pis)

    - Merci maîtresse, Anouk F

    (j'espère lire le second tome de l'auteur bien vite. Le premier m'a fait rire, parfois sourire amer tellement ce récit est chargé de vérités. J'ai même prêté ce livre à mes collègues l'an dernier pour partager cette lecture avec eux)

    - La boîte de Pandore, Bernard Werber

    (pour moi BW a pris tous ces bouquins précédents, les a mis dans un shaker, a secoué et le mélange a donné une nouvelle histoire, tadam ! Euh ... encore une fois déçue depuis quelques années, j'ai l'impression qu'à trop vouloir écrire, il tourne en rond dans les idées... mais ce n'est que mon avis)

    - Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom. 

    (belle découverte dans la boîte à livres de mon ancien quartier, de cette lecture agréable, légère et à la fois chargée de sens et criante de vérités)

    - Le premier jour du reste de ma vie, Virginie Grimaldi

    (cette auteure m’intriguait depuis longtemps et en effet, cela correspond exactement au genre de livres que j'aime, du feel good entre fiction et développement personnel, ce livre a accompagné le début de mon été 2019 après mon déménagement et je me souviens m'être régalée de le lire)

    - La vie secrète des écrivains, Guillaume Musso

    ( ce cadeau de ma maman m'a fait découvrir un aspect un peu plus "détective/policier" de cet écrivain)

    - Et tu trouveras le trésor qui est en toi, Laurent Gounelle

    (autre auteur fiction/développement personnel dont les bouquins font désormais partie de ma wish list littéraire)

    - Montessori partout et pour tous, Sylvie d'Esclaibes

    (premier livre emprunté lors de mon abonnement dans ma nouvelle bibliothèque, il était dans ma wishlist depuis un moment pour enrichir mes recherches sur le sujet école montessori. j'ai oscillé entre agacement et désespoir de me dire que ce n'était pas possible dans l'EN et l'admiration pour cette femme qui a donné sa vie à son métier et à son envie de faire vivre Montessori aujourd'hui)

    - La mort d'une princesse, India Desjardins

    (Mouais, livre acheté à 3 francs six sous dans un magasin de déstockage ; facile à lire mais ne m'a pas tant accroché bien que fan de ce genre un peu gnagnan de midinette)

    - Chère Ijeawele ou un manifeste pour une éducation féministe, Chimamanda Ngori Adiche

    (Tout simplement merci soeurette de m'avoir offert ce bouquin épistolaire tellement intéressant, véridique et important pour notre rôle à jouer dans l'évolution de la société en tant que parent/enseignant/personne en contact avec des enfants)

    - La danse hésitante des flocons de neige T1 des frères O'Neill, Sarah Morgan

    (parfais pour finir l'année en période de fête, ayant lu le tome 3 par hasard avant j'avais déjà le contexte et la finalité de l'histoire mais ceci dit sans lire aucun des tomes on sait déjà ce qu'il se passe et comment ça finit ^^)

     

    2020

    Tous les livres que j'ai lu depuis le dernier article lecture...

    - Soif, Amélie Nothomb

    (Depuis 2 mois j'étais à nouveau en période non littéraire et j'avais soif d'une nouvelle histoire qui me remettrait le pied à l'étrier pour lire en 2020 et je l'ai trouvé. Ma mère n'arrivait pas à rentrer dans l'histoire car avait été dérangée par le sujet et le fait de se mettre dans la peau de ce protagoniste principal bien particulier de l'Histoire. pour ma part je n'ai pu m'empêcher de saluer le génie d'Amélie d'oser prendre JC comme narrateur interne ! Je n'ai pas été déçue, l'ai dévoré et cela m'a lancé dans une nouvelle période de lecture pendant 2 mois !)

    - Les lois naturelles de l'enfant, Céline Alvarez

    (trouvé en vide grenier l'an dernier, celui-ci était dans ma liste depuis longtemps. J'ai commencé par râler et ne pas comprendre comment elle avait pu avoir le concours, le poste qu'elle voulait de suite, choisir son ATSEM et avoir carte blanche comme ça pour 3 ans puis démissionner après son expérience. Je me disais qu'elle n'avait pas à me faire de leçon car n'avait visiblement pas la vocation d'enseigner puisque son passage dans l'EN bien que passionnant et riche en leçons n'avait été que de quelques années.... et puis la magie a opéré, mon cerveau s'est mis en éveil et j'ai commencé à corner les pages pour garder trace de ma lecture et des passages qui m'ont fait écho pour pouvoir les relire plus tard et pousser ma réflexion pour ma classe, pour ma pratique au fil des années - car moi je n'ai pas carte blanche, pas le budget et surtout l'axe principal est en fait la façon d'enseigner, d'agir, d'interagir, de communiquer, et malgré l'envie j'ai encore du chemin à parcourir)

    - S'accrocher aux étoiles, K. KHAN

    (Encore un livre trouvé à 3Fcs 6s, je n'ai pas d'avis tranché sur ce livre, j'ai mis du temps à le commencer vraiment, quelques pages lues puis abandonné avant d'être repris et lu quasiment d'une traite. Il m'a fait pleurer. Les fins alternatives m'ont à la fois émues et embêtées car je ne savais plus du coup comment finissait l'histoire.)

    - Il est grand temps de rallumer les étoiles, Virginie Grimaldi 

    (j'ai acheté ce livre pour occuper ma maman en convalescence, elle l'a lu puis me l'a prêté et je l'ai adoré!)

    - La tresse, Laetitia Colombani

    (Juste avant le confinement, je me suis retrouvée dans une librairie pour un colis à récupérer? Ce n'était en fait pas la bonne adresse du relais colis mais du coup je suis restée dans les rayons et j'ai demandé conseil pour pouvoir rester encore un peu dans cette période faste de lecture avant de retomber dans une disette.  Ce livre est une petite pépite et la libraire ne s'est absolument pas trompée dans son conseil et sur mes goûts. Promis après le confinement, j'y retourne pour acheter dans ma zone plutôt que sur amazon !)

    - Débuter son potager en permaculture, Nelly Pons

    (Je ne sais pas comment ce livre qui ne nous appartenait pas s'est retrouvé dans un carton mais c'est comme s'il devait être là... oui j'aime bien raconter d'où viennent les livres car l'histoire de l'objet livre et tout aussi importante que l'histoire portée par les mots qu'il contient)

    - Récits farceurs du moyen âge, Sylvie Delom

    (Des contes différents au sein d'une même histoire d'un groupe de gens qui occupent leurs soirées par des récits durant cette période de confinement et de peste. Comment dire que l'introduction a fait écho actuellement ! Celui-ci c'est une amie qui me l'a offert il y a déjà quelques années et il m'a attiré là maintenant précisément pendant ce confinement.)

    - Sa majesté des chats, Bernard Werber

    (Je m'obstine à vouloir lire chaque année son nouveau bouquin... quand je l'ai commencé, je me suis dit qu'il se fichait de nous. c'était exactement la même histoire que demain, les chats mais du point de vue d'un autre narrateur. Bon et puis ça va quand même bien au delà. On ne peut pas dire que j'ai détesté, j'ai plutôt bien aimé malgré tout , c'est pour ça je suppose que j'y reviens chaque année. Je pense que le contexte actuel a aussi joué car cette histoire de reconstruction post crise faisait quelque part écho à ce que nous vivons... alors malgré tout j'attends le troisième tome de la trilogie des chats.)

     

    Et cette période faste de lecture aura donc duré un peu plus de deux mois. Là je grapille quelques phrases à droite à gauche mais la phase séries, films, réseaux sociaux et narration passive a repris le dessus. ce n'est pas grave, comme chaque fois ça reviendra !

     

     


    1 commentaire
  • Hier il s'agissait des lectures de mon fils, aujourd'hui des miennes. Voici le livre fini en début de semaine.

     

    Dans cette autobiographie aux airs de présentation politique de ses opinions et engagements, Najat Vallaud Belkacem évoque ses deux enfants et les plaisirs simples d'être une mère au travers les moments de partage comme les histoires du soir : c'est le premier extrait pour lequel j'ai corné la page . 

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

    Puis bien évidemment il est question de carrière politique, de ce que ça implique, des combats à mener, des débats à animer, des opinions à défendre malgré les mécontents car elle souligne à juste titre qu'il y aura toujours des gens contre vous et vos idées :

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

    Au travers de ces lignes, de ses lignes, je trouve que Najat est une femme engagée pour la France, son pays et sa République, pour les femmes, pour les victimes d'inégalités, elle défend vraiment dans son bouquin une politique de gauche et donne toujours une touche positive, une touche d'espoir, un témoignage de petites victoires au milieu des combats, des changements à opérer, des lois à créer, à défendre, à mener au bout et à faire appliquer. C'est en fait agréable à lire.

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

    Dans cette ouvrage elle se raconte, elle s'identifie aux personnes rencontrées sur le terrain et fait en sorte que l'on s'identifie en elle et qu'on ait espoir.

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

     

    Et enfin, il y est question du ministère qu'elle a occupé de '.. à ... Qui me concerne, qui m'interpelle en tant qu'enseignante, celui de ministre de l'éducation nationale. Alors bien sûr je lisais avec un peu plus de retenue car j'avais trop peur de me laisser emberlificoter par une langue de bois. Et pourtant je n'ai vraiment pas l'impression que ce soit le cas. Elle défend très bien ses idées, ses arguments me conviennent mais comme toujours la mise en œuvre est complexe. Les gouvernements se succèdent et avec lui les réformes qui se redisent ou se contredisent mais c'est au ministre qui en fera le plus parfois sans réfléchir au bien fondé. Et pour en revenir à NVB, elle donne l'impression d'y penser, elle et j'aimerais bien la ravoir comme patronne....

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

     

    Et un autre extrait un peu plus loin, toujours sur le sujet de l'éducation nationale

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

    La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem

     

    Et voilà, toutes ces pages cornées dans le livre pour en garder trace, ce qui ferait très certainement bondir mère qui nous a appris à prendre soin des livres, à ne pas les abimer. Oui c'est vrai maman, mais je trouve que corner les pages, c'est vivre avec le livre et le rendre un peu plus vivant et en faire un outil de partage davantage car le suivant qui lire se demandera pourquoi la page a été cornée à cet endroit !! 




    1 commentaire
  • Décidément sa bibliothèque ne fait que s'agrandir.... mais j'aime tellement les livres jeunesse et lui aussi !!!

    Voici les deux livres de ses abonnements école des loisirs du mois de février. (Ceux de mars arriveront certainement à l'école à la rentrée)

    Nouveaux livres d'Auguste

    Vite à la maison : c'est l'histoire d'un petit garçon japonais qui rentre à la maison et va saluer son chat, son chien, ses poissons, son robot et ses parents qui travaillent dans un salon de coiffure accolé à la maison. Auguste aime bien ce livre pour la page avec les deux poissons et pour la page de fin avec les marne coiffeurs qui coupent les cheveux au monsieur.

    Nouveaux livres d'Auguste

    On fait la taille : plusieurs animaux comparent leur taille, c'est toujours lapin, très fier de lui qui gagne. Au final ils jouent ensemble au ballon et vont avoir besoin de toutes leurs tailles ajoutées pour réussor à attraper le ballon coincé bien trop haut. Cette scène étant mise en évidence bpar une double page qui se déplie en hauteur pour donner cette impression de grandeur.

     

     

    Ensuite il y a quatre livres trouvés cette semaine dans la boîte à livres de mon quartier.

    Nouveaux livres d'Auguste

    T'choupi et les transports. Alors celui ci c'est une trouvaille parfaite puisqu'il faisait partie de la liste d'anniversaire et de Noël dernier de mon petit aficionado d'engins en tout genre. Fiston y a retrouvé avec plaisir le camion benne et le tractopelle qu'il aime tant ainsi que l'hélicoptere, l'avion, le train, le bus, la moto, le camion poubelle, le vélo mais y a appris aussi de nouveaux mots : taxi, casque, éboueurs.

     

    Le loup- Noël est venu compléter notre collection d'histoires de Noël et même si ce n'est plus la saison nous avons pris plaisir à découvrir cette histoire où la famille loup est humanisé et veut fêter Noël avec des Cadeaux au même titre que les humains.

     

    Nouveaux livres d'Auguste

    ABC en comptines. Ce livre finira très certainement dans la classe mais en attendant nous nous sommes amusés avec Auguste à reconnaître les lettres à chaque page et je lui lisais les petites histoires en insistant bien sur le son... Il a appris le mot ibis à la page du I.

     

    Le lion. Petit documentaire simple et complet sur le roi de la savane : son lieu de vie et les autres animaux qui le partagent, le rôle du mâle, de la femelle, ce que font les lionceaux, la nourriture, les parties du corps... A la fin deux ou trois petites histoires sur le lion complètent le documentaire. Super trouvaille encore une fois.

     

    Nouveaux livres d'Auguste

     

    Et pour finir, un de mes élèves a amené un livre sur tous les engins et je l'ai furtivement emprunté pendant les vacances. Je crois bien que je vais essayer d'en trouver un exemplaire à mon fils car c'est un imagier ultra fourni avec des mots très précis qui m'amène du coup à me questionner sur la différence entre camion benne et tombereau, entre tractopelle et pelleteuse, ...

     

    Nouveaux livres d'Auguste


    1 commentaire
  • A nouveau dans une période "sèche" de lecture, je grapille de telmps en temps quelques phrases, quelques lignes car ce ne sont même pas des pages complètes à ce stade là.

     

    1) Je poursuis notamment la lecture très instructive du petit décodeur illustré de l'enfant en crise. Ces planches de BD reprennent chaque fois le même déroulé :

    - illustration de la crise

    - réponse instantanée de l'adulte qui arrive le plus souvent en réaction

    - causes réelles possibles de la crise et ce que ça implique pour l'enfant, ses émotions

    - réponses d'éducation positive er bienveillante aidant à gérer la crise en gagnant/gagnant : l'enfant se sent écouté, compris, pris en considération ; l'adulte n'est ni laxiste, ni autoritaire et a trouvé avec l'enfant un compromis ne mettant pas à l'épreuve ni les règles de vie, de conduite attendues, ni sa place d'adulte.

     

    Oui mais voilà. C'est beau, tellement beau sur la papier. Dans la réalité aussi zen fait. C'est vrai, ça fonctionne. Mais les jours de fatigue, les jours de stress, les jours où les journées sont longues et où il nous tarde que l' (les) enfant(s) soient couchés pour être tranquille et ne dépendre de personne et que personne ne dépende de nous ; non ! nous n'avons pas envie de dépenser de l'énergie à gérer cette crise là. C'est un travail sur nous à faire, d'écouter aussi nos besoins et d'apprendre à les exprimer à l'enfant pour que l'enfant apprenne à exprimer les siens. Ce livre illsutré est très rapide et très chouette à lire. Je pense qu'une fois lu en intégralité il est bon de l'avoir à portée pour s'y référer souvent, le plus souvent possible ; même et encore plus les soirs où on n'aurait pas envie de dépenser cette énergie en éducation positive .....

    Lectures en cours

     

    2) La vie a plus d'imagination que toi, Najat Vallaud Belkacem.

    Cette biographie est fort intéressante et met en lumière mon ancienne "patronne", ses idées, sa ligne de route que je trouve engagée, positive et bien pensée. Je suis vraiment contente de lire ses propos féministes, positifs, encourageants même si bien évidemment ça reste de la politique et du bien pensant pour que l'on pense du bien d'elle. Mais j'ai quand même l'impression que son mandat a été porteur bien qu'il y ait toujours à redire et que l'éducation nationale, grande malade de notre société auraiot besoin d'une grande refonte plus que de réformes qui se suivent et se contredisent d'un mandat sur l'autre ou même parfois qui sont simplement des redites, seulement pour pouvoir faire dire que la réforme vient d'eux et pas de leur prédécesseur... Enfin bref, lecture à poursuivre fot intéressante.

    Lectures en cours

     

    3) Vivre heureux grâce à la pensée positive.

    j'ai attaqué ce tout petit livret de chevet hier soir car j'en ai bien besoin dans cette période sombre de deuil qui m'habite depuis plusieurs mois et qui revient en force ce mois-ci, qui me pèse énormément et m'amène tellement de peine dans le coeur. Cette lecture est un petit concentré de réconfort et de conseils pour penser et vivre différemment. 

    Lectures en cours


    votre commentaire
  • C'est l'hiver, il fait froid, il pleut, le temps est morose et les humeurs aussi. 

    C'est la période de classe la plus dure de l'année. Nous sommes tous fatigués, les enfants et moi. Les journées le demandent beaucoup d'énergie, mon fils et ses terrible two avec ses inlassables non je veux pas en rajoutent une couche le soir.

    Le résultat est sans appel, je n'ai le courage de rien à la maison....

    Alors je lis du neuneu et je regarde du neuneu...

     

    Amour fou, Nora Roberts

    Ce livre contient en fait deux histoires d'amour. Une se passant à Hawaï et l'autre à Chicago. Sur le coup quand j'ai découvert ce bouquin dans ma boîte à livres, je ne m'attendais pas à du si cliché ! Dans chacune des histoires, les hommes sont grands, plus âgés, un détail de leur physique ne les rend pas beaux mais leur donne un charme fou. Ils ont un caractère insupportable mais vont finir par succomber aux charmes de la belle jeune dame ingénue et alors ce sera un amour fou, torride et gnangnan à la fois ^^ mais qu'est ce que c'est plaisant à lire !!!

    La douce caresse du vent d'hiver, Sarah Morgan.

    Il s'agit du troisième tome de la saga des frères O'Neill, j'ai trouvé celui-ci dans la boîte à livres du quartier, je n'ai pas lu les deux premiers mais peu importe chaque histoire est finalement indépendante. Voici la quatrième de couverture :

    Cet hiver, Tyler O’Neil, ex-champion de ski, ancien bourreau des cœurs et désormais père célibataire, n’a qu’une seule mission : tout faire pour que sa fille, Jess, passe le meilleur Noël de sa vie. Le fait que sa meilleure amie Brenna emménage temporairement dans son chalet n’est qu’une délicieuse distraction qu’il se doit d’ignorer. Leur relation est la seule qu’il n’ait jamais détruite, et il est hors de question d’y remédier.

    Brenna Daniels, skieuse professionnelle, connaît tout des risques et périls d’un amour non partagé : elle aime Tyler depuis des années. Vivre avec lui est une véritable torture : comment peut-elle se comporter en amie alors qu’il dort dans la chambre d’à côté ? C’est alors que Tyler l’embrasse. Soudain, la relation dont elle a toujours rêvé semble à portée de main. Se pourrait-il que ce Noël voit ses rêves de bonheur se réaliser enfin ?

    Bon je ne vous fais pas un résumé car vous savez très bien en lisant cela le fin mot de l'histoire et c'est le but d'ailleurs que ce soit si prévisible. Dans tous les cas, j'ai pris énormément de plaisir à voyager dans une station d'hiver avec ce livre, j'ai vibré avec follement amoureuse de Tyler et c'était cool !

     

    Entre deux, j'ai regardé "Yummy mummies" sur Netflix. Je crois que tout du long j'ai eu une lèvre retroussée de dédain mais j'ai regardé quand même ... Entre la série et la télé réalité dans la façon de tourner il paraît que c'est la mode, je me suis laissée emporter (enfin pas trop) mais j'éprouvais de la curiosité à savoir jusqu'où elles iraient dans leurs choix et modes de vie de grosses bourges ^^

     

    J'ai regardé aussi là première saison de plan love et sur le coup j'ai beaucoup beaucoup aimé. Série française se déroulant à Paris, j'ai adoré les différents personnages et je me suis attachée à eux. Il le tardait d'arriver à la fin pour savoir si ils allaient finalement arriver à être ensemble. Comme c'est une série ça laisse beaucoup plus de suspens qu'une comédie à l'eau de rose où il est clair qu'au bout d'une heure et demie ou parfois avant les tourtereaux vont roucouler et vivre heureux infiniment !!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique