• Ah quel beau cadeau offert par ma soeur à Noël. J'adore ce jeu ...

    Le 7 wonders

    Jeu de société : le 7 wonders

     

     

    Voici la règle du jeu ou ici :

     

    Depuis ses débuts, chaque joueur mène une civilisation ancienne à devenir une puissance mondiale. Le jeu se joue en réalité à travers 3 âges. À ces âges, les joueurs commencent avec 7 cartes et choisissent une carte à jouer et transmettent le reste au joueur suivant.

     

    Ce processus se poursuit jusqu'à ce qu'il ne reste plus que 2 cartes, moment où ils en jouent une et rejettent l'autre. Le jeu de cartes jouable se compose de 155 cartes.

    La plupart des cartes ont des exigences. Ils peuvent vous demander de disposer de certaines ressources ou de les acheter d’un autre joueur. Certaines cartes vous permettent de construire gratuitement. Les cartes peuvent également être défaussées pour 3 pièces de monnaie ou utilisées comme une étape de votre merveille.

    Il existe 7 types de cartes Age:

    • Les cartes rouges vous ajoutent une force militaire. points. Ils réduisent également le coût d'achat de ressources auprès des voisins.
    • Les cartes vertes portent l'un des trois symboles. Les combinaisons de ces symboles valent des points de victoire.
    • Les cartes bleues attribuent un nombre fixe de points de victoire.
    • Les cartes brunes fournissent des ressources brutes (bois, minerai, brique et pierre).
    • Les cartes grises fournissent des biens manufacturés ( papyrus et textiles).
    • Les cartes violettes accordent des points de victoire en fonction des structures construites par un joueur et / ou ses voisins.

    Les cartes marron et gris ne peuvent apparaître que dans les decks Âge I et II, les cartes violettes n'apparaissent que dans le paquet Age III.

    Après chaque âge, les joueurs comparent leurs forces (gagnent ou perdent des points). Après l'âge de 3 ans, les joueurs comptent des points pour les conquêtes militaires et les différents types de bâtiments construits et le joueur avec le plus grand nombre de points de victoire gagne le jeu.

    Ils sont libres de développer leur civilisation à leur guise. Ils peuvent établir une centrale militaire ou un État marchand. Une civilisation peut aussi maîtriser la science et la technologie ou même construire une merveille du monde, mais vous n'êtes pas pénalisé si vous choisissez de ne pas en construire une.

    Selon la région que le joueur contrôle dans le monde antique, il peut en construire un. Sept merveilles: les jardins suspendus de Babylone, les pyramides de Gizeh, le phare d'Alexandrie, le colosse de Rhodes, le temple d'Artémis à Éphèse, le mausolée d'Halicarnasse et le temple de Zeus.

    7 Wonders est simple et un jeu familial addictif. Le jeu est facile à apprendre. La plupart des débutants découvrent déjà une stratégie solide pour la deuxième ou la troisième partie. Le jeu est rapide à configurer et le jeu est rapide. La plupart des parties durent environ 30 minutes, ce qui vous permet de jouer à plusieurs parties le même soir.

    Le jeu peut être joué avec 2 à 7 joueurs, bien que la partie à 2 joueurs soit une variante. Même lorsque vous jouez avec sept joueurs, le jeu ne sera pas trop long car les joueurs prennent les décisions en même temps.

    Jeu de société : le 7 wonders


    votre commentaire
  • Pour ce "c'est lundi que lisez-vous ?" voici les deux nouveaux livres aux éditions école des loisirs que mon fils a reçu dans le cadre de son abonnement kilimax. (voici ceux de novembre et décembre)

    C'est lundi que lisez-vous ? 07/03/2022


    En janvier il a eu La mystérieuse baleine de Daniel Frost.

    C'est l'histoire d'un frère et d'une sœur qui veulent aller voir La mystérieuse baleine que leur père a vu quand il était jeune. C'est l'histoire d'un grand frère qui voulait y aller seul pour ne pas être gêné par sa petite sœur. C'est l'histoire d'un grand frère protecteur qui va prendre soin de sa petite sœur. C'est l'histoire d'une baleine qui va finir par se montrer et d'une aventure qui fera un magnifique souvenir à la fratrie.

     

    C'est lundi que lisez-vous ? 07/03/2022


    En février il a reçu Lisette et le gros mensonge, de Catharina Valckx

    Cet album est l'occasion de parler de mensonge même si finalement je trouve que dans cette histoire ce n'est pas de mensonges dont il s'agit mais seulement d'une histoire que l'on se raconte à soi-même, ce qui en soi est différent tant qu'on a conscience que ce n'est pas la réalité. Et encore dans l'histoire finalement, c'est juste jouer sur les mots, Lisette et ses amis ont passé une superbe après-midi, tant mieux en fait qu'ils s'inventent des vacances à la mer et à la montagne. Personnellement je trouve que cet album ne parle pas vraiment de mensonge mais du pouvoir de l'imagination. Mais il est très chouette quand même !


    votre commentaire
  • A star is born

    Films vus en janvier/février

    Lorsque j'ai vu que ce film était au catalogue Netflix, je l'ai mis de suite dans ma liste car je comptais le voir depuis longtemps. Et c'est chose faite !

    Waouh, quel film émouvant ! Je ne sais pas qu'en dire de plus. Il est touchant, nous prend aux tripes et nous donne les larmes aux yeux. Et puis les musiques/chansons sont justes "pfiouuu! superbes"

     

    __________________________________________________________________

    Et sinon, je commence à faire découvrir les Disney à mon fiston. En février nous avons regardé 

    - Hercule pour découvrir un autre mythe suite au pandacraft sur Ulysse

    Films vus en janvier/février

     

    Je ne m'en souvenais plus car il faisait partie de la catégorie des VHS Disney qui étaient chez ma grand-mère et que du coup je regardais moins souvent. Comme tous les disney, tout n'est pas accessible aux enfants et en tant qu'adulte on comprend d'autres références, clins d'oeil et d'autres émotions aussi. Par exemple Auguste n'a pas du tout eu peur des Moires qui coupent les fils ou du Styx car il n'a pas compris le sens. Et Hadès a un petit côté comique plus qu'effrayant ! C'est plutôt l'hydre de Lerne et ses têtes qui repoussent sans fin qui l'a effrayé. Mais comme tous les films qu'il regarde, je suis à côté pour rassurer, expliquer, accompagner les émotions donc le film est passé très bien !

    - Les aventures de Winnie l'ourson, que je n'avais jamais vu malgré ma passion pour Winnie quand Auguste était dans mon ventre et bébé !

    Films vus en janvier/février

    En plus c'était notre premier film en mode cinéma en famille dans le salon depuis l'installation du vidéo projecteur. Auguste a beaucoup aimé et moi je l'ai trouvé rigolo. Chaque personnage a son caractère bien déterminé, la compréhension des personnages est donc facilité et j'ai trouvé très poétique les images tirés du livre à chaque fois, ça garde un côté littérature en plus du cinéma. Coeur a trouvé hallucinant le point commun avec Dumbo lors du rêve de Winnie ...

     

    Et je vais me plonger un peu plus dans ce site qui précise l'âge recommandé et détaille les thèmes abordés pour choisir le prochain que je lui ferai découvrir !

    Sinon l'article de merciqui merci montessori de la semaine dernière tombe à pic puisqu'elle liste les films pour les 5 ans ! Donc je vais étudier ça attentivement !!


    votre commentaire
  • Cet article j'avais prévu de l'écrire et le publier pour les 13 semaines de vie. 13 semaines c'est un trimestre, le fameux 4e trimestre. Oui ce fameux 4e trimestre de post partum, les deux notions sont d'ailleurs liés même si le post-partum va bien au-delà de 13 semaines et je pense que c'est pour ça que j'ai encore du mal à écrire cet article parce que je suis encore dedans. Bon la dépression, moi je n'en suis pas du tout là. J'ai quelques fois eu des phases de baby blues je l'avoue mais je ne déprime pas.

    Par contre je ne peux pas nier que je suis toujours enfin non que nous sommes toujours le nez dans le guidon. Petite métaphore... de vie en mer. La tempête provoquée à la naissance et amenant un énorme chamboulement s'est calmée. Nous avons quitté le rafiot de misère et voyons désormais l'horizon. Mais nous avançons doucement nous sommes encore loin du rythme de croisière. Nous sommes sur un voilier se laissant emporter par les vents de la fatigue certains jours. 


    Ce quatrième trimestre, c'est 3 mois d'adaptation, adaptation pour le bébé d'une nouvelle vie extra-utérine. On peut dire, en tout cas j'espère, que de ce côté-là ma fille s'est bien adaptée. Nous l'avons portée, bercée et nous continuons ; je l'ai allaité et je continue encore, nous avons fait du cododo et celui-ci continue au moins pour une partie de la nuit. Ma fille progresse bien ; elle est dans l'interaction avec nous, elle développe sa motricité, bouge ses jambes ses bras et essaie de se relever et se de se retourner.  Elle essaie d'attraper les objets qui sont devant elle, elle n'y arrive pas encore mais elle s'entraîne. Elle grandit bien, elle grossit bien, elle mange bien, elle élimine bien. Bref je pense, j'espère, que pour elle tout va bien.

    Mais ce quatrième trimestre c'est aussi une adaptation pour toute la famille, pour chaque membre de la famille. C'est rigolo, quand j'ai dicté cet article tout en berçant avant de le relire, de modifier, de corriger les erreurs de compréhension, le dictaphone a écrit pour souder la famille au lieu de toute la famille. Oui c'est vrai, une adaptation pour souder la nouvelle famille. En effet, chaque nouvelle relation doit être (re)construite et ce n'est pas seulement celles avec le nouveau membre de la famille mais chaque relation entre chaque membre de la famille doit être à nouveau définie après une naissance.

    Et le post partum en fait, c'est trouver l'équilibre. Trouver un nouvel équilibre dans la relation avec soi-même et ce n'est pas facile. Trouver un nouvel équilibre dans la relation de couple, arriver à trouver du temps pour ne pas être seulement parents. Trouver un nouvel équilibre avec le grand frère, lui accorder du temps de qualité pour ne pas qu'il se sente délaissé. Puis trouver un équilibre avec chacune des relations multiples les parents avec l'ainé, les parents avec ce nouveau bébé, la relation fraternelle qui doit se construire et la famille dans sa globalité en trouvant un nouveau rythme à 4.

    Et c'est pour tout ça, pour tous ces équilibres à trouver que je dis que nous sommes loin du rythme de croisière.

    Je voulais faire référence à une partie d'un article du blog de Merci qui ? Merci Montessori sur le nombre de relations dans une famille, voici l'extrait en question mais le fond de l'article qui est les reconnexions est aussi une pépite à lire : le voici en lien en entier. 

    16 semaines de vie - post partum


    votre commentaire
  • La médiathèque de la ville voisine organise tous les mois une soirée jeux ouverte à tous les âges. L'occasion de faire une soirée mère fils fort agréable. Pour cette première, nous avons juste joué tous les deux et ne nous sommes pas mêlés aux autres. Voici les jeux que nous avons choisi de tester parmi la sélection de la médiathèque. 

    Soirée jeux mère-fils

     

    Jeu 1 : Gagne ton papa, éditions Gigamic

    Auguste : "Moi c'était bien parce que j'avais gagné la première manche."

    Morgan :"J'avais déjà entendu parler de ce jeu, une collègue l'avait acheté pour sa classe car il contient des défis puzzle (tétris) et construction en individuel et en binôme. Pour jouer avec un adulte les cartes adultes correspondantes sont plus complexes. C'est un jeu de repérage dans l'espace, de rapidité quand on joue en binôme et Auguste s'en est très bien sorti !"

     

    Soirée jeux mère-fils

     

    Jeu 2 : Gang de Castors, éditions Gigamic

    Auguste : "c'était pas très bien parce qu'on piochait pleins de cartes qui ne nous intéressaient pas."

    Morgan : "J'ai déjà joué à un jeu similaire avec des cartes de bataille classique (en cherchant j'ai trouvé c'est le tamalou) mais c'est forcément plus attractif pour les enfants avec des dessins. J'aime bien le principe de jeu alliant hasard, stratégie, mémoire."

     

    Soirée jeux mère-fils

     

    Jeu 3 : Squelettos, éditions Djeco

    Auguste : "C'était un petit peu bien"

    Morgan : "Je pense que nous n'avons pas compris toutes les subtilités de la règle car nous avons forcément mis les cartes dans le bon ordre quitte à sauter plusieurs tours et nous avons compris qu'ensuite que la couleur de départ importait pour remporter des points supplémentaires. J'ai bien aimé les graphismes rigolos. Je pense que ce jeu peut tout à fait aussi se jouer avec des cartes classiques... Je suis persuadée qu'il doit déjà exister !"

     

    Soirée jeux mère-fils

     

    Jeu 4 : Pickomino, éditions Gigamic

    Auguste : " bien"

    Morgan : "J'ai voulu tenter un jeu un plus complexe avec Auguste et il n'a eu aucun souci à calculer. J'ai trouvé assez dur de réussir à avoir les plus grosses briques par contre, soit nous n'avons pas eu de chance dans les lancers de dé, soit nous n'avons pas compris quelques subtilités. Bon j'avoue aussi que nous n'avons pas suivi complètement la règle qui faisait perdre une brique à chaque lancer raté, fin de soirée oblige, je ne voulais pas que le jeu soit interminable. J'ai bien envie de réessayer avec des précisions sur les règles la fois prochaine."

     

    Soirée jeux mère-fils

    Jeu 5 : Ciao, éditions Gigamic (encore et toujours !!)

    Auguste : "très très bien parce que je l'adore"

    Morgan : "Un petit jeu rapide dont la règle de base est celle de pierre papiers ciseaux en version carte. Mais avec des petites subtilités et règles additionnelles : faire piocher, rapidité... qui viennent tout chambouler et créer des revirements de situation alors qu'on a presque réussi à se débarrasser de ses cartes !"

     

     

    BILAN DE LA SOIREE

    Auguste : "c'était bien d'être ensemble avec maman. J'ai préféré Ciao et Gagne ton papa".

    Morgan : "Une éternité que je n'avais pas fait de soirées jeux autre qu'entre amis avec des jeux connus, c'était très chouette de partager ça avec mon fiston. Parmi les 5, j'ai préféré gang de castors et pickomino."

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires