• Ecrire pour exister

     

    Ce film était dans ma liste Netflix depuis quelques mois mais je n'avais jamais la motivation de regarder ce film issu d'une histoire réelle, montrant la violence des quartiers, des gangs, je préférais toujours me réfuguer dans les comandies romantiques non prises de tête et aux happy end assurées.

    Ce qui m'a attiré dans ce film est bien évidemment le fait que ce soit l'histoire d'une enseignante qui veut changer les choses, qui veut enseigner différemment et "sauver" ses élèves du monde dans lequel ils vivent ou du moins leur créer un espace sain, accueillant et bienveillant lorsqu'ils sont en classe. Le trailer et même le film entier m'a quelque peu évoqué "le cercle des poètes disparus", pas forcément dans le contenu mais plutôt dans le rôle de l'enseignant, l'utopie et l'alternative face à des collègues enfermés dans un fonctionnement d'enseignement très strict et directif.

    En effet tout au long du film, la jeune professeure non expérimentée et pourtant tellement motivée et n'abandonnant jamais même lorsque c'est une cause perdue, m'a fait penser d'elle qu'elle était utopique et presque folle, à y perdre son mariage et à vouloir suivre ces enfants jusqu'au bout, à ne jamais perdre espoir pour eux, avec eux.

    Ce film est en fait une bouffée d'espoir !

    Je retiendrais deux choses importantes :

    - ce qu'elle a fait ne s'est pas fait en un jour et il faut toujours être patient pour voir nos actes porter ses fruits.

    - le mot ordre finalement est respect ! Respectons nos élèves pour qu'ils nous respectent et qu'ils se respectent entre eux. 

     

    Et je ne dirai rien sur la liberté pédagogique qui nous est enlevé peu à peu en nous imposant un mode de foctionnement et même une sorte de cahier à utiliser.... Ah zut je l'ai dit.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique