• Porter bébé

    En cette semaine du portage, je vais assister samedi à un nouvel atelier portage dos (Oui encore mais j'ai tellement à apprendre et à approfondir !) et je vous présente ce petit manuel dont j'ai fini la lecture il y a peu.

    Porter bébé

    livre écrit par Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau aux éditions Jouvence

    Je vais vous recopier l'introduction qui donne le but de ce petit ouvrage :

    "Ce petit livre a pour unique ambition de faire connaître à tous les joies et bienfaits du portage pour les bébés et les bambins, de donner envie aux parents de le pratiquer avec leurs enfants et de fournir à ceux qui le pratiquent déjà des arguments permettant de le justifier face à un entourage souvent sceptique, voire critique."

    Je suis donc dans cette deuxième catégorie. En effet, après un petit comparatif avec le portage animal car nous sommes des animaux, et un petit géo-historique du portage,  ce bouquin en donne les bienfaits d'un point de vue confort et sécurité. Je n'ai pas appris grand chose hors argument que j'utilisais déjà sur l'assurance et la confiance donnée pour plus d'autonomie ensuite, le soulagement des pleurs et des coliques ; je m'arrêterais davantage sur le paragraphe régulation de la température car c'est vrai qu'un porte bébé ça tient chaud et c'est un point qui démotive parfois. En fait tout est question d'habillage mais le point positif c'est que le portage permet d'aider bébé à réguler sa température à lui autant dans un sens en été que dans un autre en hiver. Les bébés inuits sont d'ailleurs portés tout nus dans la capuche de fourrure !

    Il est ensuite question des avantages pour l'allaitement, le sommeil et ce livre pose la question du besoin ou non d'un objet transitionnel puisque l'enfant a sa mère. C'est un débat intéressant dont la réponse est différente je pense selon le choix de vie et le mode de garde que chaque maman, chaque famille fait. La question de la mère et d'une partie de son corps pris directement comme objet câlin, objet de réassurance. Finalement n'est-ce pas le mieux, oui mais quid de la dépendance de l'enfant à la présence de sa mère ? Bon je ne parle pas de "mauvaise habitude donné" car non ce n'en est pas une, c'est juste une habitude qui doit correspondre et convenir autant à l'enfant qu'à sa mère, point barre.

    Puis le développement de l'enfant est mis en lumière car le portage agit dans le développement moteur et la musculation du dos, le développement du toucher, permet de voir et découvrir le monde de haut, d'être en communication avec la mère plus aisée afin de développer le langage, de soigner et prévenir les problèmes de hanche de bébé, de limiter les têtes plates des bébés, et même apparemment selon une étude de limiter l'aggressivité en grandissant (retour aux arguments de confiance donnée à l'enfant, de bienveillance, de maternage...)

    Et ceci n'est que la moitié du livre... Le portage c'est bon aussi pour les prématurés, pour les parents, en ville, en balade, à la maison, à la crèche. d'ailleurs je suis trop fière car cette semaine SuperNounou est allée au museum avec les enfants et comme c'est impratiquable en poussette elle a utilisé mon buzzidil pour visiter avec Fiston ! 

    Bien sûr il y a un petit rappel sur le portage physiologique et non physiologique  mais ce qui m'a le plus plu c'est le dernier chapitre qui reprend les principales interrogations et critiques :

    Porter bébé

    Porter bébé

    Porter bébé

    Porter bébé

    Porter bébé

     

    « gâté !!Seven sisters »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    mam
    Samedi 7 Octobre à 18:35
    Tu as convaincu la grand mère de ton petit en tout cas .... quand je pense que je n avais qu' un tout petit bout de porte bébé rose ....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :