• J'avais entrepris il y a quelques temps une rotation des jouets, suite notamment à son anniversaire et au surplus de jeux qui ne pouvaient pas tous rentrer sur les étagères à disposition, ce qui permettait en plus de garder un intérêt pour chacun des jeux qui paraissait nouveau à chacune de ses sorties sur l'étagère. 

     

    Le temps a passé et j'ai laissé tomber pour plusieurs raisons :

    - la première, la principale c'est que j'oubliais souvent de faire tourner les jeux ou bien j'avais la flemme, pas le temps... Je suis sûre que vous voyez très bien de quoi je parle.

    - le tri s'est fait de lui même et finalement sont restés dehors des jeux qu'Auguste adore et que je ne me voyais pas enlever (duplos, rails...) Et des jeux plus adaptés à son âge que d'autres qui finalement restaient dans le placard à juste titre.

    - la réorganisation des meubles a permis plus d'espace à disposition pour les jeux : certains dans le salon comme avant et d'autres dans la chambre donc finalement la plupart des jeux étaient en permanence à disposition.

    En fait à l'heure où j'écris cet article, c'est une période de rangement, tri avant d'attaquer la rentrée. C'est ainsi que j'en suis venu à ce questionnement de la rotation des jeux inexistantes depuis plusieurs mois. Et en rangeant, finalement,la seule chose que j'ai ressorti des placards encore adapté à son âge est le lot de jeux électroniques qui bizarrement n'étaient pas bien présents dans la rotation. Bon Auguste a eu plaisir à les retrouver et ils ont quand même un côté intéressant et pédagogique alors je leur ai fait une place sur les étagères jusqu'à que le bruit nous agace et qu'ils retournent dans leur cachette !

     

    Bref les 2 ans de Fiston vont arriver et un autre tri sera nécessaire peut être même un retour de la rotation avec ses cadeaux à venir... Nous verrons bien !


    votre commentaire
  • Terrible two ?

    Il paraît qu'en ce moment mon fils est capricieux, qu'il n'est pas sage... Je ne nierai pas que dernièrement mon fils est effectivement épuisant sur certains points. Les repas ET les couchers du soir se passent globalement bien (quoique) mais alors il teste toutes les limites, toutes les règles et tout ce qu'on a dit pour savoir si le cadre est le même. 

    C'est normal, il a besoin de cette étape pour se construire mais qu'est ce que c'est fatigant pour nous. Et il suffit que l'on soit déjà un peu fatigué ou agacé pour que la crise soit inévitable. 

    Alors c'est vrai en ce moment je crie davantage et son père le punit dans son lit. Il m'est arrivé malgré moi de faire de même à bout de solutions et de dialogue.

     

     Ma grand mère l'a trouvé capricieux et qu'il ne l'était pas avant. Effectivement il a été régulièrement en colère et frustré durant ces derniers jours. J'essaie au mieux de comprendre ce qu'il essaie de dire, ce qu'il veut, de le faire choisir, de lui donner la liberté pour un maximum de choses, de réfléchir à ce que je veux vraiment obtenir de lui et du coup à faire des compromis sur la façon d'arriver à mon but, à ce que j'estime bon pour lui. Ma démarche n'est pas toujours comprise, on pense de moi que je lâche du lest et que je n' apprends pas à mon fils qu'il n'aura pas toujours ce qu'il veut dans la vie. Pourtant de mon point de vue, je fais ce qu'il faut, je lui apprends à savoir que tout est possible, qu'il peut tout essayer pour comprendre comment ce qui l'entoure fonctionne (en veillant à sa sécurité bien sûr, en lui expliquant les dangers), à être autonome et confiant en lui et en ses capacités. 

    Mais j'avoue qu'en ce moment il crie beaucoup, ressent beaucoup de colère et de frustrations qu'il n'arrive pas à gérer et parfois nous non plus. Je ne sais pas si ce sont les fameux "terrible two" mais pfiou!  éduquer un enfant de cet âge est rudement compliqué. Et même si avec son père nous sommes globalement d'accord sur les grandes lignes, nous devons sans cesse faire des compromis entre nos deux façons de voir une chose ou une autre, discuter et se mettre d'accord pour n'avoir qu'un seul discours sécurisant et cadrant pour et face à notre fils. 


    1 commentaire
  • Aujourd'hui Fiston a 23 mois 

    23 mois ou le pouvoir des mots

    je dirai que ce qu'il le caractérise en ce moment c'est l'apprentissage du langage et la découverte du pouvoir des mots. Alors comme cette semaine les nouveaux mots appris sont éteint/allumé (tin, mé) et nuit (ni), il abuse sur l'interrupteur quand c'est à sa portée ou nous fait allumer et éteindre plusieurs fois sa chambre le soir au moment d'aller au lit. Quand à la nuit, il vérifie à chaque fenpetre s'il fait bien nuit et répète à chaque fois "NI ! NI ! NI"

    23 mois ou le pouvoir des mots

    De même pour le mot laver, "Vé", notamment la tétine qui tombe par terre, donc le soir est rentré dans le rituel de l'endormissement de laver 36000 fois la tétine (même si on vient de le faire et qu'elle n'est pas tombée) et si on fait comme si on n'avait pas entendu il se met à crier !!!

    23 mois ou le pouvoir des mots

    Ahlala le pouvoir des nouveaux mots !!! 

    Fiston nous épate tous les jours, lorsqu'il reconnaît les lettres de son prénom, lorsqu'il va nettoyer de manière autonome l'eau qu'il a renversé, lorsqu'il m'aide dans toutes las tâches ménagères (aspirateur "tètè", vider le lave vaisselle, faire la cuisine, faire la lessive, étendre le linge...), lorsqu'il veut tout faire tout seul : mettre ses chaussures dans les moindres détails (enfiler, passer la sangle dans la boucle, scratcher), se nettoyer les mains, le visage, aller sur les toilettes des grands même s'il n'est pas encore continent et s'essuyer tout seul.....

    Bref notre grand bonhomme de 23 mois aura bientôt 2 ans !!!

    23 mois ou le pouvoir des mots

     


    votre commentaire
  • Après une période sensible de l'ordre bien prononcé _ celle ci s'est un peu atténuée (et pour ma part le naturel est revenu au galop donc c'est à nouveau le bazar à la maison) _ la période sensible du langage est clairement celle du moment. Après avoir beaucoup écouté et questionné énormément et questionnant encore à présent sur les imagiers et n'importe quel livre ou objet d'ailleurs, il a enregistré des dizaines de mots et nous fait l'honneur chaque jour de s'essayer à des nouvelles sonorités pour répéter tous ces mots appris. Il prend plaisir désormais à essayer de répéter ce que l'on dit, pas tout le temps mais de temps en temps et nous offre ses nouvelles connaissances quotidiennement. 

    Les derniers mots notés sur mon mémo sont Yé (violet), yi (lit), pou (poule), nana (canard), toutou (quand il a renversé de l'eau partout), ini (fini pour le biberon, l'assiette ou tout autre contenant)

    Il s'essaye à quelques petits assemblages de mots : tatao papa (tchao tchao papa), Ini Yé (j'ai fini le lait), et la meilleure phrase il y a deux jours : Yo poum pé (l'eau est tombé sur le pied) 

     

    Période sensible du langage


    votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique