• Calade en fête, jour 1

    Cette année j'ai pu davantage assister aux différents spectacles et découvrir une programmation riche. Pour la plupart je n'aurais pas été attirée par ces spectacles mais c'est ce qui est chouette dans ce genre d'événements.

    Rappelez-vous je vous avais mis la programmation ICI

    Le vendredi j'ai donc commencer par découvrir Be Fioul par une troupe marseillaise l'Agonie du Palmier

    Calade en fête, jour 1 jour 2

    Calade en fête, jour 1

    Deux femmes, un homme, un garage et un garagiste absent. La première, mâcheuse de chewing gum, à la démarche, aux mimiques et au rire parfois dérangeants est l'incarnation d'une folie grandissante commençant par l'essai de tout et n'importe quoi (s'agrafer le petit doigt, s'asseoir sur des clous...)  menant à l'épluchage des tentatives de suicide .... Le spectacle est interdit au moins de 8 ans mais je trouve la limitation légère et j'ai été choquée de savoir que de nombreux enfants étaient aux premiers rangs, riant des tentatives vaines d'en finir.... Alors il est vrai qu'ils n'ont surement pas tout compris et que le rire est un puissant bouclier (dixit bernard Werber ) mais bon.... Quant aux deux autres personnages, ils sont tout aussi décalés et décapants et se cherchent mutuellement pour passer le temps surement et finissent enlacés dans un pneu ... Et pour finir cette pièce sans parole, la chute est mortelle et sans appel.... 

    MMhhh bref, personnellement ce spectacle ne m'a pas forcément choqué mais le fait de savoir que des enfants étaient spectateurs m'a complètement dérangée et je suis sortie de là perturbée et mal à l'aise.

    Heureusement l'enchainement menait vers un spectacle clownesque ressourçant où le rire pour le coup était cathartique et réparateur.

    Calade en fête, jour 1

    Calade en fête, jour 1 jour 2

    Stoppino, entre anglais réduit et longues tirades en italien lorqu'il s'énerve mais surtout mimiques et gestuelles amène so public dans le pays du rire en quelques secondes. Le plus gros de son spectacle sembvle improvisé tellement il interagit avec justesse avec l'assemblée, c'est tout simplement fabuleux. Puis un numéro de jonglage avec des rouleaux de scotch et surtout la grande installation en équilibre pour arriver au clou du spectacle avec du "domino express" et l'envoi d'une cacahuète en l'air qu'il rattrapera sans souci pour la manger. Bref j'ai adoré ce deuxième (enfin troisième sur la programmation mais j'ai raté le premier) spectacle. Bref O comme cacahuète par compagnie Circolabile est tout simplement merveilleusement euphorisant ! 

    « projet 52 s31Pop, le loup et le village d'histoires »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :